Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Collectif Chinonais Environnement - Page 5

  • Compte-rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 9 novembre 2016

    1/ Communauté de Communes Chinon Vienne et Loire - territoire en transition  - groupe de travail : Marie-Christine / Marie / Michèle / Marc / Laurence

    Mardi 7 mars 2017 : projection du film de Marie-Monique ROBIN «  Qu’est-ce qu’on attend ? », suivie d’un débat dont l’enjeu serait l’élaboration collective avec les spectateurs, des 4 ou 5 grands thèmes propres à ce projet dans le Chinonais “Territoire en transition”.
    Animateur du débat  : Marc Mauvy + 1 autre personne
    Exemple de déroulement : témoignages en préalable du débat, de plusieurs initiatives dans différents domaines (énergie, alimentation...) relevant de la dynamique ‘Territoire en transition’
    Invitation des élus de l‘ensemble des 20 communes concernées ?

    Débat et texte de présentation à préparer dans le cadre du groupe de travail.

    2 / Plan Zéro Phyto : groupe de travail : Jacques / Marie / Marie-Hélène / Henri / Franck / Jean-Yves / Françoise

    Questionnaire aux communes concernant leurs plans Zéro-phyto 2017 : en cours d’analyse.
    Présenté lors de la prochaine réunion du Collectif en décembre.

    Analyses des poussières résiduelles dans des sites et habitations en proximité de parcelles agricoles traitées avec des produits phytosanitaires  : 

    Ecole primaire Saint Benoit la Forêt : 3 institutrices contactées sont intéressées / RV à prendre avec la directrice et le Maire, puis les associations de parents d’élèves, les médecins scolaires
    A signaler que l’école de Marçay est également très exposée entre 3 parcelles traitées.

    Lycée Joseph Cugnot : Bernard Sicot intendant du lycée , contacté, se charge d’en parler avec le directeur.

    Quartier de Saint-Louans : un courrier à destination de 7 viticulteurs est en cours de signature /  démarche d’information et de mobilisation auprès de l’association des habitants de ce quartier /
    Contact en cours avec Le Laboratoire de Touraine pour effectuer analyses de poussière dans une habitation de ce quartier

    Epandage de lisier de la part d’un agriculteur en proximité du point de captage de Champ Pulans
    Le dossier de cet agriculteur consulté à la Mairie de Cravant n’a pas permis d’y trouver le plan d’épandage.
    Serait-il dans un autre dossier en Mairie de Chinon ?
    La Direction Départementale de la Protection des Populations à Tours contactée pour prendre un rendez-vous, répond qu’un inspecteur nous rappellera (Marie-Hélène).
    Si les réponses tardent trop, nous demanderons la collaboration de l’association ASPIE.

    3 / Coordination projet Brèche-Cœur de ville (Jean-François)
    “Relancer” le projet d’atelier citoyen d’urbanisme et d’architecture grâce à l’intervention d’une architecte, Jana Revedin - enseignante de l’Ecole Spéciale d’Architecture de Paris - et de quelques étudiants dans le cadre de leur stage (Françoise).
    Le Collectif en fait proposition à la Coordination.

    4 / Des bonnes nouvelles

    Le SMICTOM 
    a engagé une étude pour la mise en place d’une containerisation des déchets et de la tarification incitative. Avec préférence pour mise en place de gros containers avec usage pour les riverains par cartes à puces (donc pas de ramassage porte à porte / économie de CO2)

    Saint Benoit le Forêt : projet de ferme de panneaux photovoltaïques  
    http://www.saintbenoitlaforet.fr/index.php/saint-benoit-de-a-a-z/travaux-et-realisations-municipales/96-projet-photovoltaique

    Huismes : la Communauté de Communes Chinon Vienne et Loire acquiert une parcelle afin de constituer un ensemble de 5 ha pour conforter le projet de maraîchage bio. 

    La prochaine réunion du Collectif Chinonais Environnement : 

    Mercredi 14 décembre à 20 h. 

    Maison des Associations, 45 rue J-Jacques Rousseau à Chinon 

    Bien cordialement.

    Collectif Chinonais Environnement

  • Compte-rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 11 octobre 2016

    1/ Communauté de Communes Chinon Vienne et Loire - territoire en transition  - groupe de travail : Marie-Christine / Marie / Michèle / Marc (Mauvy) / Laurence

    Rappel des données propres à ce type de dynamique : 

    • un groupe de citoyens s’institue en groupe de réflexion, engage des réunions publiques, mobilise de la formation... 
    • il sensibilise les institutionnels pour les faire s’engager sur 4, 5 points

    Le bon interlocuteur est la Communauté de Communes Chinon Vienne et Loire, ne serait que si l’on veut aborder dans ces points la question énergétique.

    Projet : 

    • définir ces 4, 5 points pour le Chinonais 
    • inviter les élus et le grand public (voire une mobilisation des associations, dont les parents d’élèves) à la projection du film de Marie-Monique ROBIN «  Qu’est-ce qu’on attend ? » ( sortie en salle fin novembre ) qui sera suivie d’échanges avec différents témoins locaux, pour définir collectivement ce que serait ce territoire du Chinonais en transition / partenariat cinéma Le Rabelais à Chinon / demande auprès du cinéma qui vient d’en accepter le principe / séance programmée en mars ou avril pour se donner du temps pour la préparer. 
    • lettre d’invitation aux élus à reformuler, en fonction de cette invitation à la projection du film


    2 / Plan Zéro Phyto : groupe de travail : Jacques / Marie / Marie-Hélène / Henri / Franck / Jean-Yves / Françoise

    Analyses des poussières résiduelles dans des sites et habitations en proximité de parcelles agricoles traitées avec des produits phytosanitaires  :
     
    Plusieurs sites concernés pour avoir un échantillonnage de l’impact des traitements phytosanitaires dans notre environnement / analyses effectuées à des périodes différentes de l’année pour avoir un aperçu de l’évolution des pollutions / analyses effectuées par des laboratoires différents :

    • 1eres analyses déjà effectuées dans une habitation située chemin de la Martinière à Chinon, en proximité de parcelles de vigne (voir document diffusé précédemment) 
    • Projet d’analyses similaires dans le quartier de Saint-Louans mené à ce jour par une dizaine d’habitants + courriers aux agriculteurs / interpellation de l’association de Saint Louans en cours 
    • Ecole de Saint Benoit la Forêt : à contacter directrice de l’école et Maire de Saint Benoit la Forêt 
    • Terrain de sport en proximité du lycée professionnel Joseph Cugnot à Chinon : à  contacter Bernard Sicot, intendant / médecin scolaire / association d’athlétisme usagère du terrain de sport


    Que faire à partir de ces analyses ? Leur publication / une alerte de l’Agence Régionale de Santé, des médecins...
    Enjeu : une prise de conscience de la population et des décideurs.
    Mais comment procéder pour que les agriculteurs ne se vivent pas accusés de choix qu’ils estiment avoir été obligés de faire ?
    Comment peuvent-il prendre conscience que leur propre santé est concernée ?
    Serait-il utile de mener une analyse des principaux journaux adressés aux agriculteurs pour constater à quel point ils sont sans cesse encouragés à l‘utilisation des produits phytosanitaires ?
    Mais, doit-on toujours prendre autant de ‘précautions’ dans nos actions, alors que les maladies environnementales touchent un nombre toujours plus important d’entre nous ?
    Le Collectif, par l’ensemble de ses actions , fait acte d’informations et aussi de mobilisation sur les sujets cruciaux. 

    Epandage de lisier de la part d’un agriculteur en proximité du point de captage de Champ Pulans
    Contacté par téléphone à ce propos (Marie-Hélène), celui-ci indique que son plan d’épandage l’y autorise.
    Or un arrêté préfectoral  interdit les épandages de lisier sur ce périmètre de protection rapprochée du captage.
    Demande d’information auprès de la Direction Départementale des Territoires (DDT) pour connaitre le périmètre d’épandage de cet agriculteur (Franck).

    3 / Centrale nucléaire de Chinon (Michel / Dimitri / Marc Erens)

    Tribunal de police de Tours : compte-rendu procès en date du 11 octobre, à l’encontre du directeur de la centrale de Chinon et d’EDF, sur la base d’infractions relevées par l’Agence de Sureté Nucléaire (ASN) / plainte portée par Sortir du Nucléaire
    4 infractions retenues par le Procureur : acides et bases stockés dans une même armoire / non respect traçabilité des actions menées par les prestataires en sous-traitance dans les contrôles de maintenance / fuite d’un circuit de bore aqueux qui sert à faire baisser la température du cœur de la centrale / constat d’eau stagnante dans un local due au système réfrigérant.
    Le directeur de la centrale ne reconnaît pas le fait d’infraction.
    Le Procureur a requis une amende de 500 euros avec sursis pour les 3 premières infractions. Dérisoire ! Mais importance de la situation s’il y a condamnation ! 
    Jugement : 6 décembre
    Compte rendu de la NR : http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/10/12/Centrale-de-Chinon-le-directeur-devant-la-justice-2868148

    Compte rendu de la dernière réunion de la CLI (Commission Locale d’information, de suivi et de concertation)  sur la nouvelle stratégie de démantèlement proposée par EDF - Jeudi 20 octobre 2016

    Les 3 réacteurs de la première tranche (tranche A, réacteurs de la filière "Uranium Naturel Graphite Gaz" - UNGG) ont été définitivement mis à l’arrêt entre 1973 et 1990. 

    Leur démantèlement partiel a déjà produit 50.000 tonnes de déchets faiblement ou très faiblement radioactifs (béton, gravats, ferrailles, tuyauteries, etc…), déchets qui ont été convoyés et entreposés sur les sites de Soulaine et Morvilliers dans l’Aube, non loin du projet Cigéo de Bure.

    EDF indique que 99,9% de la radioactivité de ces 3 réacteurs a déjà été évacuée (?). Mais il reste à démanteler les cuves et les échangeurs de chaleur de ces 3 réacteurs. Et notamment les 5.000 tonnes environ de briques de graphite qui servaient de régulateur sur cette filière UNGG, dans les cuves. C’est la partie la plus complexe du démantèlement, et pour l’instant il n’existe aucun site de stockage adapté à ces déchets particuliers, et par conséquent aucune solution de stockage.

    EDF propose aujourd’hui à l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) et aux Ministères de tutelle d’interrompre les démantèlements en cours des 6 réacteurs UNGG français (3 à Chinon, 2 à ST Laurent des Eaux et 1 à Bugey) pour mettre en place une nouvelle stratégie de démantèlement : à l’air libre et non plus sous l’eau dans des piscines de submersion, et robotisée et pilotée à distance (télé-opérée). 

    Avec ce nouveau calendrier souhaité par EDF :
    - de 2016 à 2030 : mise au point et construction d’un démonstrateur industriel et essais préalables hors site.
    - de 2030 à 2060 : démantèlement du réacteur A2 de Chinon à titre d’essai pilote, de tête de série, avec retour d’expérience (ce serait une première mondiale selon EDF).
    - de 2060 à 2090 ou plus : démantèlement des 5 autres réacteurs UNGG français selon cette procédure, dont les 2 autres de Chinon, A1 et A3.

    Un tel calendrier semble correspondre à un ajournement sine die des démantèlements. L’ASN puis le Gouvernement devront donner leur accord au préalable (par décrets), ou pas… En attendant, EDF reconnait être en contravention par rapport aux décrets encadrant aujourd’hui les démantèlements, décrets impossibles à respecter selon elle (le dernier date de 2010 et concerne le démantèlement du réacteur A3).

    À titre d’information, il y a aujourd’hui en France 29 Installations Nucléaires de Base (INB) en cours ou en attente de démantèlement, dont 4 à Chinon : les 3 réacteurs de la tranche A et l’ancien Atelier des Matériaux Irradiés (AMI), qui vient d’être remplacé par un atelier plus moderne sur le même site (le LIDEC, qui reçoit des échantillons irradiés du monde entier à analyser) .

    Le compte rendu de la NR sur cette réunion de la CLI :

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Chinon/n/Contenus/Articles/2016/10/21/Demantelement-la-centrale-de-Chinon-servira-d-exemple-2877194

    Deux autres informations :

    - le passage du PPI (Plan Particulier d’Intervention) d’un rayon de 10km à un rayon de 20km autour de la centrale est engagé, le Préfet en a informé la CLI. Mais ce sera assez long à mettre en oeuvre.

    -  3 réacteurs sur les 4 de la tranche B sont concernés par les défauts de concentration en carbone dus aux malfaçons cachées de l’usine Creusot Forge d’Areva : B1, B2 et B3. B1 et B2 ont obtenu de l’ASN l’autorisation de redémarrer après les contrôles demandés. Seul B3 est encore à l’arrêt à ce jour, pour contrôle et rechargement. Un tiers du parc des réacteurs nucléaires d’EDF est actuellement à l’arrêt, principalement en raison de ces contrôles : http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/10/18/edf-va-mettre-a-l-arret-cinq-reacteurs-nucleaires-pour-reviser-leurs-cuves_5015903_3234.html

    Lettre de la CLI du CNPE de Chinon
    La CLI a enfin édité un 1er bulletin d’information, mais adressé uniquement aux élus. Estimant que l’ensemble de la population est concernée, nous envoyons un courrier à la Présidente de la CLI (Françoise) - Voir Pièce jointe, lettre envoyée par mail.

    A propos de la "Lettre de la CLI".doc

    4 / Coordination
     projet Brèche-Cœur de ville (Jean-François)
    Un courrier a été envoyé au Maire demandant des nouvelles des fouilles et du projet de parking.
    Abandon du projet des journées de travail à l’Ecrin portant sur un projet urbain alternatif à celui du Maire de Chinon. En remplacement : un travail collectif sur “un projet de ville sans voiture” ? associé à des projets divers d’expression libre sur ce thème ?

    Les prochaines réunions du Collectif Chinonais Environnement 
    Attention, nous changeons de jour de réunion à partir du mois de novembre – le mercredi - pour ne pas interférer avec les soirées débat du Cinéma le Rabelais (programmées le mardi ) et parfois les réunions du Conseil municipal. Nous prenons d’autre part le principe du 2ème mercredi du mois.
    mercredi 9 novembre à 20 h. 
    Mercredi 14 décembre à 20 h. 

    Maison des Associations, 45 rue J-Jacques Rousseau à Chinon 

    Bien cordialement.

    Collectif Chinonais Environnement

     

  • Compte rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 13 septembre 2016

    Bonsoir à toutes et tous,

    Voici  le compte-rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 13 septembre 2016

    1 / Plan Zéro Phyto : g

    - Envoi courrier aux Maires et au communautés de communes du Chinonais
     posant la question des plans d’actions engagés, en vue de l’interdiction d’usage des produits phytosanitaires dans le traitement des espaces publics au 1er janvier 2017.
    Ajouts au courrier précédemment proposé par le groupe de travail :
    - dans l'objet, mention de l'envoi du courrier à toutes les communes du pays du Chinonais,
    - dans le corps du texte, précision identique sur l'enquête auprès de toutes le communes du pays du Chinonais,
    - insertion de la référence au "kit collectivités" expliquant la démarche zéro phyto, 100%bio
    - mention que le résultat de l'enquête sera rendu public.
    Voir texte définitif joint :  
    lettre aux maires pesticides automne 2016.doc
    Accord du Collectif pour une prise en charge des enveloppes et timbres, sur la caisse commune.
    L’envoi des 87 courriers est réparti entre les 7 personnes du groupe de travail et envoyés à leurs signatures.
    A ce jour, l’ensemble des courriers a été envoyé ; quelques premières réponses arrivent.

    Information issue de la dernière réunion du Conseil Municipal de Chinon (13 septembre) :

    • le plan Zéro Phyto dans les espaces publics est acté / pour le mener à bien, demande de subvention à la Com.com. pour acquisition de matériel : désherbant thermique à air chaud et tête tondeuse adaptable sur tracteur.

    Remarque : le Conseil Municipal ne délibère à cette occasion que pour des demandes de subventions et non pas pour débattre de la signification de cet engagement pour le Zéro Phyto dans l’espace public !
    Un débat s’ensuit dans notre Collectif autour de 2 questions : 

    • ces plans doivent-ils être l’occasion pour les Collectivités, de l’acquisition de nouveaux équipements techniques ? Pourquoi ne pas privilégier le désherbage manuel ? 
    • Les Collectivités ont-elles les moyens de se passer des outils techniques et ainsi d’augmenter leur personnel ?

    Les Collectivités semblent s’orienter vers un encouragement de la population à prendre en charge l’entretien des espaces publics en proximité de l’habitat ; exemple la Convention récemment signée entre l’association Les  Jardiniers des Hucherolles et la Ville de Chinon.

    La Commune de Huismes, lors d’une réunion que 2 d’entre nous ont eue avec plusieurs élus et le PNR, a manifesté son intérêt à mettre en œuvre un projet de maraichage, agroforesterie, petit élevage... sur une parcelle de l’ordre d’une douzaine d’hectares. Il s’agirait de mettre à l’étude : la qualité des sols concernés / quel porteur du projet ? / quels clients  ? Restauration collective, restaurants, personnes privées.../ quel mode d’organisation ? / quelle rentabilité ?
    A noter que l’Assemblée départementale d’Indre et Loire est en train de s’engager vers la création d’une légumerie (préparation des légumes en amont de leur cuisson) pour faciliter la restauration collective en produits frais, locaux, bio.
    Voir en référence le projet engagé en Mayenne : http://mangerbio53.restaurationdurable.fr/
    Projet à suivre, car important pour le Chinonais.

    - Un marché bio à Chinon en 2017 inscrit dans une manifestation multi-partenariale sur un thème plus large de “nourriture saine”, avec conférences / débats / projections de films / plats ou menus bio servis dans les restaurants de Chinon qui seraient partenaires / présentation des AMAP ?..
    Condition posée par le Collectif : s’appuyer sur un opérateur apte à mener un projet de marché ; le Collectif se situant comme animateur des partenariats, initiateur de la dimension culturelle...
    A quelle date ? Liée à un autre événement à Chinon pour ne pas démultiplier les initiatives et surtout concerner un public pas forcément acquis ?
    Les démarches sont en cours auprès de la Ville de Chinon.
    Le marché Convergences Bio ayant eu lieu à Tours le 25 septembre, plusieurs d’entre nous y sont allés pour des prises de contact.

    La mobilisation des habitants par rapport aux traitements phytosanitaires dans les parcelles agricoles de leur entourage
    . Etablissements scolaires : 
    Les fédérations de parents d’élèves contactées, se déclarent potentiellement solidaires d’initiatives dans ce sens, mais ne seront pas à l’initiative.
    Il est proposé au groupe de travail de faire un repérage des établissements scolaires concernés dans le Chinonais, afin d’évaluer le travail de mobilisation exact à entreprendre (démarches auprès des directeurs ? de l’Inspection académique ?)
    . Le quartier de Saint Louans : démarche collective de plusieurs habitants en cours, pour envoi de courriers aux agriculteurs, afin d’être prévenus avant tous traitements

    2 / Maison des Associations
     

    Etant donné le manque d’informations officielles et les rumeurs de vente de l’immeuble, les associations logées de manière pérenne ( CLAAC / Lire et Dire / Maison du Patrimoine / Maison de l’Emploi / Mission locale..) ont demandé un RV en juin dernier au Maire de Chinon. Celui-ci a indiqué leur relogement dans l’espace GRETA, avec un enjeu de mutualisation des moyens.
    Le Point Jeunes serait logé aux Hucherolles.
    Les associations et collectifs y bénéficiant ponctuellement de salles de réunion seraient relogées entre espace GRETA, ancien collège, maison de la Rivière...
    A cette date, l’immeuble n’était pas mis en vente. Il ne le serait qu’à partir du moment où tous seraient relogés.
    Le Maire de Chinon s’est engagé à une nouvelle réunion en septembre / octobre.

    3 / Chinon : Ville en transition  
    Rencontre le 13 septembre de Pascal Hugo, de Reugny (37) un des initiateurs du collectif de Transition Citoyenne de Reugny et de l’association « Transition Brenne » qui a pour enjeu d’insuffler une dynamique auprès des élus de Reugny et de ses habitants et donner l’envie et la possibilité à un maximum de citoyens et de collectivités territoriales de s’engager dans la voie de la transition locale. 
    Rappel du mouvement” Ville en transition” : texte joint : le mouvement « Ville en Transition ».doc
    Pascal Hugo est un acteur très mobilisé, intéressé par nos activités, susceptible de nous rencontrer.

    Comment mobiliser la Ville de Chinon ? : proposition d’un courrier en pièce jointe / à débattre lors de la prochaine réunion du Collectif :

    Chinon Ville en transition courrier MairieŠ.doc

    4 / Projet Brèche-Cœur de ville 
    Les journées de travail du 7 au 9 octobre prévues à l’Ecrin par la Coordination s’opposant au projet : il s’agira de travailler collectivement à un projet urbain alternatif à celui du Maire de Chinon.

    Les prochaines réunions du Collectif Chinonais Environnement 
    mardi 11 octobre à 20 h.
    Attention, nous changeons de jour de réunion à partir du mois de novembre – le mercredi - pour ne pas interférer avec les soirées-débats du Cinéma le Rabelais (programmées le mardi ) et parfois les réunions du Conseil municipal. Nous prenons d’autre par le principe du 2ème mercredi du mois.
    mercredi 9 novembre à 20 h. 
    Mercredi 14 décembre à 20 h. 

    à la Maison des Associations, 45 rue Jean-Jacques Rousseau à Chinon 

    Bien cordialement.

    Collectif Chinonais Environnement

  • Compte-rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 14 juin 2016

    Accueil de Stéphane Sandeau-Grubert et Jean-Baptiste Molinier, représentants du projet de la monnaie locale La Gabare

    1 /  Le projet de monnaie locale en Touraine – La Gabare

    L'association « les planches à Gabare » dont l'objet est de mettre en circulation la 
    monnaie locale complémentaire (sous entendu de l'euro) en Touraine.
    Pour la présenter, rien de tel qu'une petite vidéo (2:46) :
    https://www.youtube.com/watch?v=dSnZVsdkRbg
    Il y a aussi un site Web qui explique la démarche et qui recensera les 
    professionnels qui acceptent d'être payés en Gabare.
    http://gabare.mlc.camp/
    Deux actions vont agir sur la mise en place de cette monnaie, à court 
    terme sur l'agglomération tourangelle, puis au-delà ensuite :
    - il faut imprimer les billets et lancer la communication : pour cela, 
    vous avez encore dix jours pour participer au financement participatif
    http://fr.ulule.com/gabare-mlc/
    - la mise en place de la monnaie s'étendra vers les territoires qui 
    montrent le plus d'intérêt. Pour montrer notre intérêt, il suffit de se 
    pré-inscrire, en tant que particulier, association et/ou professionnel
    http://gabare.mlc.camp/pre-inscription/

    2 / Projet Brèche-Cœur de ville

    Suite au succès de la réunion organisée par la Coordination le 23 mai dernier, il a été remis au Maire et à tous les Conseillers municipaux le Livre blanc, mis en pièce jointe : LIVRE BLANC 23 mai 2016 VF-1.pdf
    - Le projet est à ce jour suspendu par le Maire jusqu’à l’automne 2016, étant donné la découverte de vestiges antiques lors des fouilles archéologiques préventives et dans l’attente de l’ évaluation financière de leur poursuite, si le projet de parking se poursuivait (coût des fouilles évalué à ce jour entre 300 000 euros et 1 million...).
    - Le rapport de l’enquête publique mené à l’occasion du déclassement des 3 parcelles entrainé par le projet de la Brèche, est favorable.
    - La Coordination a pour projet la réalisation d’un film concernant la fragilité des caves inscrites dans le coteau St Martin et sa diffusion au cinéma le Rabelais.
    - 7 au 9 octobre 2016 à la Maison de l’Ecrin : la Coordination organise une réflexion et un temps de travail pour élaborer un contre-projet au projet de La Brèche.

    Le Maire a invité la Coordination à un nouveau Comité de suivi sur “Le logement”.
    Etant donné le mauvais fonctionnement du premier Comité de suivi, s’agit-il d’y participer ?
    Le Collectif Chinonais Environnement estime nécessaire cette participation :

    • en demandant officiellement à ce que l’ordre du jour soit connu en amont et un compte-rendu de cette réunion soit rédigé et rendu public.

    3 / Des nouveaux jardins partagés aux Courances
    Se conjuguent à l’heure actuelle plusieurs bonnes volontés pour mener à bien ce projet : des habitants des Courances, des Chinonais, le CLAAC, des membres du Collectif et de l’association des Jardiniers des Hucherolles...
    A voir dans les prochains mois.

    4 / Plan Zéro Phyto 
    Les différents contacts pris par le groupe de travail pour établir des partenariats et élaborer un plan d’actions :

    • les fédérations de parents d’élèves FCPE et PEP : une mobilisation commune à partir d’analyses chimiques faites dans les établissements scolaires situés en proximité de parcelles agricoles traitées ; 
    • le GABBTO et des agriculteurs bio du Richelais : envisager une mobilisation commune agriculteurs bio et consommateurs pour étendre l’agriculture biologique ; 
    • Jean-Max Manceau : président de la Confrérie des Entonneurs rabelaisiens : pour un échange à bâtons rompus


    Proposition à rajouter suite aux échanges dans le cadre de cette réunion : 

    • un courrier adressé aux différents Maires du Chinonais, posant la question des plans d’actions engagés, en vue de l’interdiction d’usage des produits phytosanitaires dans le traitement des espaces publics au 1er janvier 2017.


    Prochaine réunion de ce groupe de travail : le mercredi 29 juin à 19 h
    dans l'ancien collège, salle B, au 56 rue Jean-Jacques Rousseau à Chinon.

    5 / La Commission locale d’information  (CLI)  de la centrale nucléaire de Chinon
    Voir le compte-rendu en pièce jointe .14 06 16 Compte-rendu CLI-1.doc

    A noter que ce que nous demandions commence à voir le jour  : une information publique et régulière de la part de la CLI sur les activités de la centrale nucléaire.

    6 / Maison des associations
    L’estimation des biens est en cours.
    Situation à suivre quant à sa mise en vente ou pas.

    7 / Journée de travail sur l’Economie circulaire, le mardi 21 juin,  à l’invitation de la région Centre–Val de Loire
    Participation : Françoise
    Une centaine de participants : représentants de Collectivités, de syndicats intercommunaux, d’experts, d’entreprises, d’associations alternatives...
    3 ateliers : - Eco-conception et économie circulaire dans les filières
    Ecologie industrielle et économie circulaire : quelle organisation territoriale et quelles échelles pour l’économie circulaire ?
    - L’organisation de l’accompagnement collectif et individuel des porteurs de projets : montée en compétence et mise en réseau

    Une proposition présentée en tant que Collectif Chinonais Environnement : 
    parallèlement à l’économie produite par la sphère privée (les entreprises), celle produite par la sphère publique (l’Etat, les Collectivités...), la reconnaissance et prise en compte pleine et entière en tant que 3ème composante économique : “l’économie populaire”, celle produite par le travail et les richesses portés par les associations alternatives et entrainées par les échanges non marchands entre les citoyens. Ce secteur est aussi appelé "l'économie solidaire et sociale" ou "le tiers secteur économique". 

    Les conclusions et propositions de ces commissions seront versées à la réflexion des élus de la Région pour l’élaboration du Schéma Régional du Développement Economique, de l’International et de l’Innovation.

    8. A l’automne, vont commencer les consultations pour l’élaboration d’un Plan régional de Prévention et de Gestions des Déchets.
    Le Collectif y sera invité.

    Les prochaines réunions du Collectif Chinonais Environnement 
    mardi 13 septembre à 20 h. 
    mardi 11 octobre à 20 h. 
    mardi 15 novembre à 20 h. 
    mardi 13 décembre à 20 h. 

    Maison des Associations, 45 rue J-Jacques Rousseau à Chinon ( enfin, on l’espère !...)

    Bien cordialement et bel été.

    Collectif Chinonais Environnement