Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Collectif Chinonais Environnement

  • À ne surtout pas manquer :

    Flyer conférence-débat perturbateurs endocrinines.jpg

  • Prochaine réunion du Collectif : mercredi 8 novembre 2017 à 20h

    à la Maison des Associations, 45 rue Jean-Jacques Rousseau à Chinon.

    Ordre du jour :

    • Point d’organisation du débat public sur les perturbateurs endocriniens le 16 novembre
    • Compte rendu rencontre Fabienne Colboc, députée, et Alix Téry-Verbe, conseillère régionale
    • Incinérateur : compte-rendu rencontre syndicat du centre hospitalier
    • Coordination pour un débat citoyen sur l’avenir de Chinon : la création d’une association “Penser Chinon” ?
  • Compte rendu des réunions du Collectif Chinonais Environnement de septembre et octobre 2017

    Plein d'informations sur les activités en cours du Collectif à consulter dans cette pièce jointe :

    Compte rendu des réunions de septembre et octobre 2017 du Collectif Chinonais Environnement.docx

  • Compte-rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 14 juin 2017

    1 / Marché bio à Chinon, le 29 juillet , annulé en même temps que la manifestation Vignes en guitare dans lequel il s’inscrivait.

    2 /  Zéro Phyto : 
    1er temps : organisation d’un débat public à l’automne sur la question des perturbateurs endocriniens ; la date est encore en suspens
    - Invitation en tant que conférencier de François Veillerette, porte parole de l’association Générations futures, coauteur de l’ouvrage “Perturbateurs endocriniens – la menace invisible”
    <http://perturbateurs-endocriniens.weebly.com/le-livre.html
    Médecins à mobiliser, notamment ceux des PMI
    - Lancement d’un crowdfunding afin de rassembler les moyens financiers pour effectuer des analyses des sols dans les cours de récréation et des analyses de poussières dans les établissements scolaires, situés en voisinage de zones agricoles
    2ème temps : en mars 2018, dans le cadre de la semaine nationale Zéro pesticides : manifestation à définir à partir notamment des analyses effectuées dans les écoles

    3 / Zéro-déchets : l’avenir de l’incinérateur situé en proximité de l’hôpital de Saint Benoit la Forêt
    Lettre ci-jointe envoyée à tous les délégués du SMICTOM, au vice président du Conseil régional (Benoit Faucheux), aux associations participant à la commission consultative régionale, à nos correspondants du CPIE et du PNR.
    Rencontre prévue à Chinon avec Benoit Faucheux le lundi 25 septembre (Marie-Hélène / Michel / Françoise)

    4/  “Le Chinonais, territoire en transition” 
    Aucun retour formel de la part des communes du Chinonais  suite au courrier envoyé par le Collectif, restituant les propositions des spectateurs présents à la projection du film ‘Qu’est ce que l’on attend ? ‘ de M.Monique Robin ; mais on voit que certaines communes ont saisi cette dynamique (Huismes, Bourgueil). Le travail de contacts se poursuit dans le Bouchardais (Marc)

    5 / Festival annuel de films documentaires sur l’environnement  porté par le Cinéma Le Rabelais ?
    La situation est peut-être mûre sans que n’y intervienne spécifiquement le Collectif.
    Marie-Christine en fait proposition au cinéma.

    6 / Les transferts d’information entre les membres du Collectif relevant de la liste “atelier”
    Mode de fonctionnement recommandé : ne pas se contenter de transférer toute information qui passe / savoir les sélectionner / en argumenter le bien fondé pour le travail du Collectif

    7 / Quelques infos suite à la réunion de la CLI de la Centrale Nucléaire de Chinon du 12 juillet 2017 (Michel):

    1. Une pollution des sols sur le site de la Centrale a été découverte en août 2013, et EDF ne nous en informe qu’aujourd’hui, sans doute parce que l’ASN en fait état publiquement dans sa lettre à EDF contestant l’évaluation des coûts par EDF des démantèlements à venir… Il s’agit d’amiante, d’hydrocarbure, de PCB (Pyralène), de morceaux de béton et de ferraille enterrés sur une surface de 10.000 m2 au coeur du site, entre 3.000 et 6.000 m3 de remblai souillé, dans les 9.000 tonnes de terre polluée, selon les estimations d'EDF, allant jusqu’à 4 mètres de profondeur. Cet espace ouvert a servi de décharge dans les années 80, au moment de la construction des 4 réacteurs de la tranche B actuellement en service. Il a été sondé parce qu’un bâtiment administratif aurait du y être construit récemment. Du coup un autre emplacement a du être choisi pour le construire.

    EDF pense que la nappe phréatique n’est pas menacée, aucun risque sanitaire ni environnemental selon elle. Le fond de la décharge serait au dessus du niveau d’une crue centennale et aucune infiltration ne serait constatée. Plutôt que d’évacuer cette décharge polluée par excavation (gros chantier !), EDF propose de confiner cette zone et de la surveiller. Mais la décision revient à l’ASN, qui elle retient le niveau d’une crue millénale pour évaluer la dangerosité. La CLI sera consultée pour donner son avis, un Groupe de Travail va être constitué pour élaborer cet avis à l’automne, j’en ferai partie avec d’autres membres du collège associatif. 

    2. Pour mémoire, les demandes d’autorisation d’EDF pour le démantèlement immédiat de l’AMI et les démantèlements différés dans le temps long de ce qu’il reste des 3 réacteurs de la tranche A, sont toujours à l’étude par l’ASN, sans que nous sachions pour l’instant quand les décisions seront prises, ni bien sûr quelles seront ces décisions. En gros, l’ASN n’est pas satisfaite pour l’instant des dossiers de demande d’autorisations présentés par EDF, et le Préfet ne s’est pas encore prononcé… À suivre, donc. 

    3. Suite à la découverte de pièces défectueuses équipant les réacteurs fabriquées par l’usine Areva Creusot Forge, avec falsifications des dossiers d’agrément, EDF a du décider de passer en revue toutes les pièces issues de cette usine, et pas seulement les pièces dont les dossiers ont été falsifiés de manière avérée. Soit une trentaine de pièces par réacteur sur chacun des 4 réacteurs en service de la tranche B. La vérification des dossiers de fabrication et des pièces commence cet été et se terminera en mars 2018. La bonne conformité de ces pièces conditionnera les autorisations de redémarrage des réacteurs données par l’ASN au fur et à mesure des arrêts de tranches programmés. 

    4. EDF a présenté à la CLI (la loi lui en fait dorénavant obligation) les rejets atmosphériques et liquides de produits chimiques et de particules radioactives de la centrale pour l’année 2016 ainsi que les prévisions pour 2017. Nous allons recevoir ce document avec le compte rendu de cette réunion de la CLI, il sera important de le faire circuler, pour essayer d’en finir avec l’idée reçue selon laquelle les centrales nucléaires ne polluent absolument pas, même si les doses paraissent faibles et même si les seuils règlementaires ne sont officiellement jamais dépassés… 

    5. Au terme du bilan des contrôles effectués à la centrale par l’ASN en 2016, le régime de « surveillance ciblée » en cours depuis 2015 a été levé. La centrale est maintenant sous surveillance normale, suite aux progrès significatifs dans tous les domaines qui ont été constatés par l’ASN. La centrale avait été mise sous « surveillance renforcée » de 2010 à 2014.

    6. Pour ce qui est de l’extension du Plan Particulier d’Intervention (PPI) de 10 à 20 Km de rayon autour de la Centrale, la Préfecture n’a pas avancé pour l’instant dans la mise en oeuvre de cette décision prise par le gouvernement précédent. Il serait bien évidemment extrêmement dommage que cette décision soit enterrée, même si elle n’est pas suffisante, ne serait-ce que pour étendre les zones où sont distribués les comprimés d’iode et où sont programmés les mesures d’urgence et de prévention pour les habitants… 

    7. Pour pallier le grave défaut de sirènes d’alarme sur Chinon, le Maire a mis à l’étude l’installation d’une deuxième sirène pour les hauts de Chinon en plus de celle très peu audible de la Mairie. L’installation est annoncée pour fin 2017… Du coup d’autres communes ayant le même problème se réveillent et commencent à demander qu’il y soit remédié d'urgence…

    8. Un site web de la CLI vient d’être créé, mais sous la forme d’un sous-site très peu visible de celui du Conseil Départemental. Ses contenus sont accessibles tout en bas de cette page, qui elle-même n’est pas facile du tout à trouver :
    https://www.touraine.fr/votre-conseil-departemental/missions/attractivite-du-territoire.html#missions-attractivite-environnement

    En fouillant bien, on trouve notamment ceci sur ce sous-site, qui peut vous intéresser :
     
    ANNEXE 1 : Présentation de l’ASN relative aux anomalies de certains composants des réacteurs et les irrégularités découvertes à l’usine Creusot Forge d’Areva 

    C’est à partir de la page 11 de ce compte rendu intégral de la réunion du 12 décembre 2016 de la CLI :
    https://www.touraine.fr/files/touraine/documents/missions/territoire/CLI_2016_12_12_compte_rendu_version_1.pdf

    Ce sous-site n’est évidemment pas satisfaisant, tout comme les Lettres Infos de la CLI rédigées et envoyées par le Conseil Départemental au nom de la CLI sans aucune participation ni consultation de la CLI. Encore un sujet de mécontentement sur le fonctionnement de cette CLI, qui continue à être largement sous-financée et sous-activée par le Conseil Départemental… 


    Les prochaines réunions du Collectif Chinonais Environnement 

    Voici les dates des prochaines réunions à 20 h. avec des salles de réunion différentes :

    • 13 septembre : ancien collège salle D , 56 rue Jean-Jacques Rousseau à Chinon

     

    • 11 octobre : ancien collège salle D , 56 rue Jean-Jacques Rousseau à Chinon 

     

    • 8 novembre : maison des associations, 45 rue J-Jacques Rousseau à Chinon 

     

    • 13 décembre : maison des associations, 45 rue J-Jacques Rousseau à Chinon