Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lettre ouverte du Dr Christian Schabel à M. Jean-Pierre Duvergne, Pdt du SMICTOM et maire de Chinon

Chinon, le 21 décembre 2008

Bonsoir Jean-Pierre,

Loin d'être un anti ou pro-incinération (ça n'est pas mon métier!) j'interviens ce soir dans le débat et pour cause : les résultats de l'étude de l'institut de veille sanitaire de mars 2008 sont alarmants. L'incinération des ordures ménagères provoque des cancers, c'est certain et à un taux important et indiscutable. Liens à consulter :

Documents trouvés sur le site de l'INVS pour “Ordures“

Rapport INVS mars 2008 “Etude d'incidence des cancers à proximité des usines d’incinération d’ordures ménagères Rapport d’étude et synthèse“

Ces éléments constituent un cas de force majeure à mes yeux de médecin. Le risque que l'on fait inconsidérément courir aux populations (quelques soient les "normes") est tel, que je m'élève publiquement contre ce projet. Je ne rejette aucune responsabilité sur la décision du SMICTOM en date du 6 juin 2006 : les résultats même partiels de ladite étude n'étaient connus de personne. Ce qui n'est plus le cas.

Je te demande donc solenellement un ARRET IMMEDIAT AU TITRE DU PRINCIPE DE PRECAUTION de ce projet dit d'UVE et l'étude de solutions alternatives car elles existent. Je pensais un débat au sens démocratique du terme utile à une prise de décision collective réfléchie. Aujourd'hui, le débat n'a plus de sens, car le risque encouru est connu et certain. Je m'engage à dénoncer publiquement toute attitude politique contraire au bon sens, et attentatoire à la santé des populations à partir de maintenant.

Je communique ce mail au sénateur Yves DAUGE, président de l'hôpital voisin, à son directeur Mr Faugerolas, à Mme Christiane Rigaux conseillère générale dont je suis le remplaçant, ainsi qu'au collectif Chinon Environnement qui feront de ma déclaration l'usage qu'ils jugeront nécessaire. J'autorise sa publication dans la presse.

Merci de m'avoir lu.

Dr Christian SCHABEL, médecin généraliste à Chinon (37500)

Commentaires

  • Bonjour Monsieur Schabel,
    Le projet d'implantation d'un incinérateur de 40 000 t/a sur le territoire du SICTOM du Chinonais est préoccupant et les éléments que vous apportez au débat sont alarmants. Ils corroborent les constats qui ont été fait sur Angers (18 cancers avérés) suite à l'implantation d'un incinérateur sur le quartier de la Roseraie. Celui-ci va bientôt être mis hors service et remplacé par une chaudière à bois qui chauffera tout le quartier. Maintenant, refuser un projet est une choses mais dans ce cas, il faut être constructif et proposer des alternatives qui, si elles existent, (ce dont je su!s certain mais, comme vous, ce n'est pas mon métier) doivent être présentées par ceux qui sont habilités à les mettre en oeuvre qui qui connaissent leur technologie.

Les commentaires sont fermés.