Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Compte rendu de la réunion du 12 juin 2019 du Collectif

Voir le compte rendu de la réunion  du 12 juin 2019 dans "lire la suite"

Premiers éléments d’ordre du jour :

  • Préparation de la mobilisation pour le climat  les 20 et 27 septembre, avec la participation de lycéens de Chinon.
  • Compte-rendu des différentes réunions et consultations auxquelles le Collectif a participé ces derniers mois.
  • Projet de bio-territoire dans nos régions : premiers éléments de réflexion.
  • Thèmes des prochains rassemblements "Nous voulons des coquelicots".
  • Point de la campagne glyphosate analyse d'urine.

Voici  le compte-rendu de la réunion du Collectif Chinonais Environnement du 12 juin 2019.

1 /  Informations concernant la Commission Locale d’Information - CLI de la centrale nucléaire

De la dernière réunion plénière de la CLI le 5 juin, deux informations particulières sont à noter :
- le projet d’un nouveau Plan Prioritaire d’Intervention - PPI d’un rayon de 20 km autour de la centrale, au lieu de 10 km actuellement, sera communiqué par le Préfet à la mi-juin pour consultation. 
Sa promulgation d’ici la fin de l’année sera l’occasion de réclamer des réunions d’information à la population et la mise à jour du Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs -DICRIM, pour redistribution à tous les habitants. 
- un pic de pollution des eaux de la Loire par du tritium radioactif a été mesuré en début d’année par l’ACCRO (un laboratoire indépendant équivalent à la CRIIRAD pour le grand ouest) à Montsoreau et Saumur. L’association membre de la CLI qui pratique cette surveillance, Alisée 49, va rendre public le rapport dans quelques jours. Le tritium radioactif est le principal polluant radioactif que l’on retrouve dans les eaux de la Vienne et de la Loire qui nous alimentent en eau potable. L’exposition de la population est certes faible mais chronique et permanente depuis des dizaines d'années. 

2 / Gestion des déchets : charte sur les éco-évènements produite par la Ville de Chinon
 


La charte éditée par la Ville, s’adressant aux organisateurs d’évènements réguliers dans l’espace public, visant à ce que soit effectuée une bonne gestion des déchets produits,
reste en deçà des enjeux actuels. 
En effet, en amont même de toute manifestation, il s’agit de travailler à réduire au maximum les emballages, les objets à usage unique, les produits jetables, les plastiques...afin de générer le moins de déchets possible et bien sûr ensuite de procéder rigoureusement à leur tri.
Plusieurs d’entre nous se forment actuellement à ces pratiques et à leur communication, auprès de Zéro déchets Touraine.
Est-il envisageable de travailler collectivement avec les organisateurs des manifestations publiques à Chinon pour aller dans ce sens, en y invitant également des associations comme Emmaüs, la Recyclerie de Lerné ?
Préparation d’un courrier à destination de Monsieur Philippe Guillard - Adjoint chargé de l'Environnement – lui proposant d’organiser une réunion dans cette perspective.

Un groupe de travail se constitue sur cette question des déchets et de l’incinérateur dont le sujet est d’actualité.

3 / “Campagne glyphosate 37” : mise en œuvre de l’acte 2 en Chinonais - prélèvement des urines et dépôt de plaintes

- Dans un 1er temps, à Tours : 53 personnes (dont quelques Chinonais) ont été sélectionnées selon des critères d’âge, de sexe, de lieux d’habitation, de contextes de travail...Leurs urines ont été recueillies. 
Les analyses effectuées témoignent de quantités de glyphosate variant de 0,1 à plus de 2 nanogrammes (ng) par litre ; quantités supérieures à celle autorisé dans l’eau potable, soit  
en dessous de 0,1 ng
Chacune de ces 53 personnes est donc légitime pour porter plainte auprès du tribunal.
Mercredi 19 juin à 9 h. : dépôt des plaintes au Tribunal de Tours
Rassemblement de soutien devant le tribunal, place Jean Jaurès.

Dans un second temps, à Chinon : une 2ème campagne de prélèvements d’urine, dans les mêmes modalités qu’à Tours (préinscriptions, sélection, recueil des urines devant huissier, dépôt de plaintes individuelles portées collectivement avec avocat unique).
Cette nouvelle campagne permettra de répondre à la vingtaine de candidatures qui n’avaient pu être satisfaites à Tours et d’accueillir celles des habitants du Chinonais (dont plusieurs membres du Collectif) ; l’enjeu étant de constituer à nouveau un groupe d’une cinquantaine de personnes.
Lundi 24 juin à 18 h. à Lerné : réunion de préparation (toutes personnes souhaitant apporter son soutien à l’organisation de cette opération sont les bienvenues).
Mercredi 3 juillet à 18 h. au Foyer des Jeunes Travailleurs des Groussins, 10 rue du Petit Bouqueteau (face au lycée professionnel) à Chinon réunion d’information et de pré-inscription.
Il sera proposé à chacun souhaitant participer, de verser la somme de 20 euros pour une pré-inscription ; le coût total de chaque analyse étant de l’ordre de 80 euros.
Ces sommes seront gérées depuis le compte du Collectif pour Résister à l’Air du Temps – COPRAT de Lerné.
Lundi 23 septembre à 6 h.: prélèvement des urines (lieu à déterminer)

4 / Les dernières mobilisations nationales qui se sont déroulées à Chinon :

Plutôt qu’aller à Tours pour participer aux manifestations liées aux questions environnementales, diverses initiatives se sont croisées récemment en un temps recors pour créer plusieurs mobilisations à Chinon qui ont été bien suivies, alors que peu de moyens d’information avaient été mobilisés :

  • samedi 18 mai : le rassemblement contre Monsanto
  • samedi 25 mai : une marche pour le climat

Pouvons-nous envisager de continuer à nous mobiliser ainsi à Chinon en collaboration avec les associations, collectifs, mouvements... préoccupés par les questions climatiques ?
Une semaine de mobilisation internationale semble se profiler du 20 au 27 septembre, avec une grève lycéenne le vendredi 20 septembre et une grève générale le vendredi 27 septembre.
Le mouvement lycéen peut-il être soutenu par les associations et collectifs environnementaux ?
Le Collectif travaillera à une mobilisation à Chinon pour le vendredi 27 septembre.

 5 / La COP régionale 
Les engagements de réduction des gaz à effet de serre pris par les Etats lors de la COP 21 en 2015 pour contenir l’augmentation des températures en dessous de 1,5° n‘étant pas respectés, la Région Centre Val de Loire a décidé de prendre ses responsabilités et de créer une mobilisation des citoyens, des collectivités, des entreprises, des établissements publics...afin que, concrètement les quantités de gaz à effet de serre déclinent dans notre région. 
http://www.regioncentre-valdeloire.fr/accueil/lavenir-de-ma-region/climat-air-et-energie/lancement-1re-cop-regionale.html

Une réunion publique de lancement du projet a eu lieu dans chaque département.
Huit personnes du Chinonais ont participé à cette réunion dont Marie-Hélène, Isabelle, Aurélien, Caroline, Franck, Romain, Françoise, de notre Collectif.
Suite à cette réunion, nous nous sommes mis à la recherche d’une évaluation récente et précise des quantités de gaz à effet de serre produites en Indre et Loire et dans le Chinonais, par secteurs d’activité, afin d’évaluer quels projets seraient les plus pertinents (recherche en cours).

Quels projets concrets et efficaces engager dans ce sens en Chinonais en appui sur cette forte mobilisation régionale ?

Deux hypothèses liées à des secteurs que nous pouvons supposer avoir un impact certain sur l’environnement – agriculture et transports - : 

  • l’élaboration d’un Projet Alimentaire de Territoire (PAT) en Chinonais dans les années à venir, envisageant le développement d’une agriculture de proximité de qualité, principalement biologique et de sa consommation locale ; réduisant tout au moins l’usage des intrants producteurs de gaz à effet de serre et permettant une diminution des transports  --> confirmation et renforcement d’une démarche déjà entreprise par le Collectif et divers partenaires (CPIE / CLAAC / Entraide et Solidarité) au sein du syndicat mixte du Chinonais ;
  • le développement du circuit des circulations douces dans l’ensemble du Chinonais. Ce travail eut-il être entrepris par le Collectif pour Résister à l’Air du Temps – COPRAT de Lerné ?


6 / La “biorégion” - réflexion à partir de la conférence d’Agnès Sinaï organisée par le CPIE le 29 mai 

Agnès Sinaï, co-fondatrice avec Yves Cochet de l’Institut Momentum <http://www.institutmomentum.org/>, a présenté lors de cette conférence débat, un scénario de transition pour 2050 de l’Ile-de-France, commandé à cet Institut, par le Forum Vies Mobiles - think tank de la mobilité soutenu par la SNCF pour imaginer la transition vers des modes de vies plus durables et désirés - <http://fr.forumviesmobiles.org/> .

Il ressort de ce travail qui est en cours de présentation auprès de ses commanditaires, un scénario amitieux visant à la transition de la société francilienne.

“A contrario de la centralisation actuelle, une nouvelle société francilienne, en rupture avec la précédente, se serait organisée progressivement en huit biorégions. Il s’agirait de territoires plus autonomes découpés de façon à permettre aux populations de vivre en indépendance alimentaire et énergétique, ce qui limiterait les déplacements des individus et des marchandises. Plutôt qu’une organisation administrative et politique basée sur un découpage arbitraire (en fonction notamment des infrastructures ou des intérêts économiques et politiques), c’est l’écosystème naturel qui serait pris en compte, avec pour objectif de réduire la dépendance aux grandes industries agroalimentaires.
Côté transports, le nombre de véhicules individuels serait divisé par 55, soit 90 000 voitures en Île-de-France en 2050, contre cinq millions en 2015. La traction animale serait à nouveau développée et les lignes ferroviaires secondaires réhabilitées. 
En 2050, la consommation énergétique de la région aura été divisée par trois et sa population par deux. L’emploi agricole deviendra la première source d’activité devant les services marchands et les services publics.”

Cette présentation a inspiré la question suivante : Comment un tel scénario est-il susceptible d’alimenter celui de la transition nécessaire de nos territoires en Indre-et-Loire ?
L’Institut Momentum peut-il nous y aider ?
La conférencière a suggéré à cet effet qu’en tant qu’habitants, connaisseurs de ce territoire et de ses besoins, nous entreprenions à partir d’un travail cartographique, la définition de ce que pourrait être la biorégion du Chinonais avec ses différents centres et thèmes d’activités.
Prendre appui sur la synthèse du scénario réalisé pour l’Ile-de-France pour y trouver des outils de réflexion et opérationnels est insuffisant.
Nous demandons à pouvoir disposer du scénario complet pour évaluer le travail à accomplir.

7 / L’exercice de la démocratie dans le Collectif 
Le mode de prise de décision rapide entre les réunions du Collectif qui s’appuie sur des interrogations par mail, sans débat, mais attendant simplement des indications de désaccord de la part des membres les plus mobilisés, réunis dans le fichier dit “atelier”, n’est pas vraiment satisfaisant.
Mais comment procéder autrement ? Par sondage framadate qui semblerait pouvoir au moins proposer une panoplie de réponses possible ?

8 / Thèmes des prochains rassemblements “Nous voulons des coquelicots”, de 18 h 30 à 19 h 30 devant la Mairie de Chinon

Vendredi  5 juillet 
: “Comment faire dans les jardins, sans pesticides ? ”.
Intervenant : Christophe Chauvigné, des jardins familiaux d’Avoine

Vendredi 2 août : rassemblement estival sans thème particulier

Vendredi 6 septembre : Démarche et actions de l’association “Terre de liens”
Intervenant : André Laurent, en compagnie d’une agricultrice ayant bénéficié d’un soutien de Terres de lien

Festival “Terres du son” au Domaine de Candé Monts (37) du 12 au 14 juillet : Le Mouvement des Coquelicots de Tours propose à notre Collectif le partage de l’animation d’un stand, lors de ce festival, afin d’amorcer une coordination des différents groupes en Indre-et-Loire.

9 / Les prochains rendez-vous et réunions auxquels participent des membres du Collectif

  • Mardi 18 juin à 18 h à Monsoreau : compte-rendu de la consultation des habitants pour la nouvelle Charte du PNR
  • Lundi 24 juin de 9 h 30 à 12 h 30 au pôle communautaire de Cinais : Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET) - atelier “Agriculture et alimentation”
  • Jeudi 27 juin de 9 h 30 à 17 h à Pruniers en Sologne : journée de travail sur les Projets Alimentaires de Territoire (PAT) à l’invitation d’Inpact 37
  • Samedi 29 juin à Germigny-des-Près (45) : Région Centre / Démocratie permanente : journée de travail des Portes voix
  • Vendredi 5 juillet de 9 h 30 à 12 h 30, salle polyvalente à Beaumont en Véron: Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET) - atelier “Déchets”
  • Vendredi 5 juillet de 14 h à 16 h, à Orléans : Région Centre / “Sensibilisation des habitants de la région Centre-Val de Loire aux enjeux des perturbateurs endocriniens » : 2ème réunion du comité de pilotage

Les prochaines réunions du Collectif :

Attention, le lieu de réunion du Collectif change à partir du mois de septembre : C.L.A.A.C. , 60 rue Descartes à Chinon

  • Mercredi 11 septembre à 20 h 
  • Mercredi 9 octobre à 20 h 
  • Mercredi 13 novembre à 20 h 
  • Mercredi 11 décembre à 20 h

Nous vous souhaitons un bel été.
Bien cordialement.
Collectif Chinonais Environnement

Écrire un commentaire

Optionnel